Home » Cancer » Une approche holistique contre le cancer du sein
Sponsored
Dr Pascal Castus

Dr Pascal Castus

Chef du service de chirurgie plastique

Cliniques de l’Europe

Ces dernières années, nous avons pris de plus en plus conscience que le traitement contre le cancer du sein dépassait le cadre de la médecine moderne. Les patientes ont accès aujourd’hui à des traitements plus holistiques, au sein desquels le yoga a parfaitement sa place.

Texte : Joris Hendrickx

Dr Castus : « Aux Cliniques de l’Europe, nous aidons les patientes, d’un point de vue physique, à reconstruire leur poitrine aussi efficacement et naturellement que possible. Nous disposons pour ce faire de toutes les techniques modernes, telles que la microchirurgie. »

« Dans le cadre d’une approche holistique, nous prêtons également attention au bien-être psychique, psychosocial et sexuel des patientes. Elles sont donc notamment suivies par un conseiller en nutrition, un sexologue, un esthéticien, un kinésithérapeute, un psychologue, etc. »

Le yoga comme partie intégrante de la (re)construction

« En tant que chirurgien plasticien je suis convaincu que yoga et méditation peuvent faire beaucoup de bien aux femmes avant ou après une intervention de reconstruction mammaire suite à un cancer du sein. Pour ces raisons le yoga était le thème de notre dernière conférence du “BRA-day” (Breast Reconstruction Awareness – day), la journée mondiale dédiée à la reconstruction mammaire qui a lieu chaque année en octobre. »

Le yoga permet de se reconnecter avec soi-même au travers d’une activité physique, un atout essentiel pour être en bonne santé et faire face au cancer.

« Dans le courant de l’année 2020, des séances de yoga seront proposées par notre clinique du sein aux patientes atteintes du cancer. Ce très beau projet a pu voir le jour grâce à Bernadette Erpicum (asbl Vidonne) initiatrice et organisatrice du Brussels Yoga Day. »

Différents avantages pour le corps et l’esprit

« Le yoga, qui est une discipline médicalement reconnue en Inde, permet de se reconnecter avec soi-même au travers d’une activité physique, un atout essentiel pour être en bonne santé et faire face au cancer. L’intensité de cet effort est modulable en fonction de votre condition et permet progressivement de tonifier tous vos muscles. »

« La méditation apprend à mieux respirer, à se détendre et à se calmer. Une pratique prolongée de la méditation peut aller jusqu’à influencer la structure et le fonctionnement même du cerveau. De plus, le fait d’adopter ces pratiques à l’hôpital permet d’éviter l’isolement, de vivre une expérience commune et de créer des liens dans une ambiance bienveillante. »

Next article