Home » Santé & Innovation » Un nouvel instrument de mesure du corps humain
santé et innovation

Un nouvel instrument de mesure du corps humain

En collaboration avec
En collaboration avec

Dans le traitement d’un lymphœdème, la prise de mesure des jambes, des bras ou encore des doigts est une étape essentielle pour observer les améliorations chez un patient. Alors que les équipements qui assistent les kinésithérapeutes étaient jusqu’à présent onéreux, peu pratiques ou peu précis, un chercheur belge a mis au point une solution innovante pour standardiser la technique de prise de mesures.

Dr Joseph Harfouche
Kinésithérapeute

Il y a sept ans, le docteur en kinésithérapie Joseph Harfouche est confronté à un problème majeur lors de ses consultations. « Après un cancer du sein, les patients développent quelquefois un lymphœdème. Il s’agit d’un gonflement des membres supérieurs qui requiert un traitement en kinésithérapie, notamment des séances de drainage lymphatique manuel, décrit Joseph Harfouche. Mesurer précisément les membres de mes patients est une étape primordiale car sans ces mesures, impossible d’étudier l’évolution du lymphœdème et de confectionner des bas ou des manchons de compression adaptés. » À l’époque, cette prise de mesures reste une manipulation chronophage et les seuls appareils de mesure existant sur le marché sont, soit très chers et intransportables, soit bons marchés mais imprécis.

Après un cancer du sein, les patients développent quelquefois un lymphœdème, un gonflement des membres supérieurs qui requiert un traitement en kinésithérapie.

Entre le scanner inabordable pour le kinésithérapeute indépendant, la méthode à déplacement d’eau qui implique l’achat de différents réservoirs et qui est peu écologique par gaspillage d’eau et chauffage de celle-ci pour des raisons de confort, et le simple mètre-ruban, qui donne des résultats très peu pertinents, les équipements disponibles engendrent des disparités dans le traitement des patients. « Sans parler du peu de reproductibilité dans l’utilisation de ces méthodes qui rendait impossible le partage des résultats entre confrères », ajoute le docteur Harfouche.

Pour remédier à ce manque, il se lance alors dans le développement d’une nouvelle méthodologie. L’objectif ? Répondre aux attentes des professionnels du monde médical ainsi qu’au cahier des charges exigé par l’INAMI. Le produit se doit d’être léger, simple à utiliser, précis au millimètre, robuste, reproductible dans la prise de mesure et économique. Après un dépôt de brevets, un prototypage, c’est une véritable aventure entrepreneuriale qui se présente au docteur en kinésithérapie. PériKit est né.

Ce nouvel instrument de mesure du corps humain permet de mesurer précisément presque toutes les parties du corps grâce à un sorte de double-mètre ruban.

Innovation, accessibilité et praticité

Conditionné dans une petite valisette transparente, ce nouvel instrument de mesure du corps humain permet de mesurer précisément presque toutes les parties du corps grâce à un sorte de double-mètre ruban. Une fois fixé sur le membre à mesurer, la marge d’erreur est très faible et se compte au millimètre près. « Le PériKit permet d’accélérer le processus de prise de mesures. En tant que kinésithérapeute, je peux montrer à mes patients l’effet du traitement décongestif dès la fin de la séance. C’est très motivant pour le thérapeute tout comme les patients de savoir que les mesures sont précises et que le traitement fait effet. »

Du côté du patient aussi, la précision dans la prise de mesures de son lymphœdème est capitale et peut avoir des répercussions chiffrées. En effet, pour l’INAMI, l’évolution du traitement d’un lymphœdème engendre une prise en charge différente selon la pathologie. « Dans certains cas, le traitement du lymphœdème rentre dans la prise en charge d’une pathologie fonctionnelle ou lourde, explique le docteur Harfouche. À ce moment-là, le patient pourra bénéficier d’un plus grand nombre de séances remboursées car sa pathologie demandera un traitement plus long. »

Grâce à une prise en main facile et rapide, la méthodologie de mesures circonférentielles ne se limite pas uniquement au monde médical mais s’adresse également aux sportifs en quête de prise musculaire, aux personnes souhaitant perdre du poids, voire aux diététiciens ou aux entraineurs pour leurs accompagnements. Au travers d’une application dédiée qui enregistre et compare les différentes mesures, un kinésithérapeute peut aisément effectuer un transfert des prises de mesure de manière totalement sécurisée vers un autre spécialiste.

Mesurer précisément les membres de mes patients est une étape primordiale car sans ces mesures, impossible d’étudier l’évolution du lymphœdème.

La solution PériKit est prometteuse et a déjà décroché deux premiers prix lors de congrès internationaux. Et le monde médical est réceptif. « Après une longue phase de test, nous sommes impatients de pouvoir enfin offrir une solution pratique et économique pour tous les gens qui ont besoin de mesurer précisément le corps humain. » 

Next article